Un nouveau rapport explore l’impact du COVID-19 sur l’Internet en Afghanistan, au Népal et au Sri Lanka Thumbnail
‹ Retour
Développer l'infrastructure et les communautés techniques 9 décembre 2020

Un nouveau rapport explore l’impact du COVID-19 sur l’Internet en Afghanistan, au Népal et au Sri Lanka

Naveed Haq
Par Naveed HaqRegional Infrastructure and Connectivity Director

Pendant la pandémie de COVID-19, nombreux sont ceux qui ont transféré leurs activités quotidiennes sur Internet. Pour maintenir la forte hausse du trafic sur Internet, il est plus que jamais essentiel de disposer d’un service Internet rapide et abordable.

Pourtant, Ookla Insights montre que la vitesse de l’Internet en Afghanistan, au Népal et au Sri Lanka a diminué depuis la pandémie. Un nouveau rapport de l’Internet Society, L’impact de la pandémie de COVID-19 sur les performances de l’Internet en Afghanistan, au Népal et au Sri Lankaexamine l’impact de cette baisse des performances et de la qualité des services Internet pour les internautes de ces pays.

Selon un sondage en ligne, réalisé auprès de deux cents internautes, principalement des citadins ayant accès à l’internet et maîtrisant les technologies, le rapport révèle une baisse des performances de l’internet dans les trois pays. Il montre que bien que la baisse des performances exaspère les utilisateurs en ligne, ceux-ci sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’Internet à haut débit.

L’étude préconise que les gouvernements et les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) tirent parti de la situation et redoublent d’efforts pour augmenter la capacité et la fiabilité du réseau afin de combler les écarts de performance.

Voici quelques extraits du rapport L’impact de la pandémie de COVID-19 sur les performances de l’Internet en Afghanistan, au Népal et au Sri Lanka.

Baisse des performances de l’Internet

Environ 50 à 80 % des utilisateurs ont déclaré être confrontés à une baisse régulière des performances de l’Internet, malgré le passage d’un type de connexion à un autre et d’un abonnement à un autre et/ou l’augmentation des dépenses liées à leur connexion à l’Internet. Selon la moitié des personnes interrogées, cette baisse des performances de l’Internet a compliqué l’apprentissage en ligne et la communication avec la famille et les amis.

Internautes mécontents

Les utilisateurs sont de plus en plus insatisfaits de la vitesse, de la fiabilité et de la stabilité de leur connexion Internet. Le service Internet à haut débit promis par les fournisseurs de services Internet n’est pas toujours disponible, même lorsque les utilisateurs paient plus cher. Les taux de satisfaction concernant la vitesse, la fiabilité et la stabilité de la connexion Internet ont chuté de 15 à 30 points de pourcentage.

Davantage de dépenses pour les connexions Internet

Les utilisateurs ont augmenté leurs dépenses en connexions Internet pendant la pandémie. Ce phénomène est plus marqué en Afghanistan et au Sri Lanka qu’au Népal.

  • Les utilisateurs d’Afghanistan sont ceux qui dépensent le plus en connexions Internet. Plus de 40 % des personnes interrogées dépensent plus de 20 USD par mois pour leur connexion Internet (contre 25 % avant la pandémie).
  • Au Sri Lanka, le nombre de personnes interrogées dépensant moins de 5 dollars par mois pour leur connexion Internet a diminué de moitié pendant la pandémie (de 24 % à 11 %), tandis que le nombre de personnes interrogées dépensant plus de 15 dollars par mois a plus que doublé (de 16 % à 37 %)
  • Au Népal, moins de 10 % des personnes interrogées ont augmenté leurs dépenses en connexions Internet pendant la pandémie. Environ deux tiers des personnes interrogées dépensent entre 10 et 20 dollars par mois pour leur connexion à Internet depuis la pandémie, alors qu’elles dépensaient la même somme auparavant.

Appareils utilisés pour accéder à Internet

La plupart des utilisateurs (90 %) accèdent à l’Internet au moyen de leur téléphone mobile et/ou de leur ordinateur portable, tandis que l’accès à l’Internet via les ordinateurs de bureau, les tablettes et les téléviseurs intelligents est nettement plus faible. Ce nombre était le même avant la pandémie.

Connexion à domicile

Le principal type de connexion à domicile varie selon les pays. La plupart des personnes interrogées utilisent l’Internet mobile en Afghanistan, les connexions par ligne fixe au Népal et les connexions par ligne fixe ou sans fil au Sri Lanka. Moins d’un quart des personnes interrogées ont changé de type de connexion à domicile pendant la pandémie.

Utilisation des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont l’activité la plus importante dans les trois pays, tant avant que pendant la pandémie. Parmi les autres activités importantes, citons l’utilisation d’Internet pour le travail, les études, la recherche d’informations, la diffusion en continu et le divertissement.

Alors que nous apprenons à vivre avec la pandémie, le service Internet à haut débit reste un outil essentiel pour le travail, les études et les affaires. Les gouvernements et les fournisseurs d’accès à Internet doivent accélérer leurs efforts pour accroître la capacité et la fiabilité du réseau et combler les lacunes urgentes en matière d’accès.

Parallèlement, des actions à court terme telles que la subvention des redevances Internet, la suppression des pénalités de retard, le maintien des services pour les personnes ayant des factures en souffrance et l’augmentation des allocations de données peuvent contribuer à améliorer l’expérience des utilisateurs.

Lisez L’impact de la pandémie COVID-19 sur les performances de l’Internet en Afghanistan, au Népal et au Sri Lanka pour une analyse détaillée, pays par pays, des résultats du sondage.


Image de Katmandou, Népal par Pritush Munankarmi via Unsplash

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde