La Zambie a plus que jamais besoin de l’Internet Thumbnail
‹ Retour
Qui sommes nous 17 juin 2021

La Zambie a plus que jamais besoin de l’Internet

Levy Syanseke
Par Levy SyansekeGuest Author

Mon pays, la Zambie, compte plus de 18 millions d’habitants. Notre nouveau chapitre de l’Internet Society souhaite qu’ils soient tous en ligne.

Pourquoi ? Parce que nous avons plus que jamais besoin de l’Internet.

À l’échelle mondiale, l’UNICEF et l’Union internationale des télécommunications (UIT) estiment que 1,3 milliard d’enfants âgés de 3 à 17 ans, soit les deux tiers de cette tranche d’âge, n’ont toujours pas accès à Internet.

Pour les enfants de Zambie, la situation est encore pire.

En septembre 2020, Save the Children Zambie a indiqué que seulement 0,8 % des enfants issus de ménages pauvres avaient accès à Internet afin d’apprendre à distance. Moins d’un pour cent des étudiants du pays ont pu suivre des cours en ligne pendant la pandémie de COVID-19.

Les cours de technologies de l’information et de la communication (TIC) ont été introduits dans les écoles en 2012-2013. C’était il n’y a pas si longtemps et même à l’époque, il manquait l’infrastructure nécessaire. Nous ne l’avons toujours pas aujourd’hui. Il est temps de la construire ! Imaginez la différence que nous aurions pu faire si nous avions eu accès à Internet.

Internet peut permettre à un plus grand nombre de Zambiens d’accéder à une éducation abordable, et il offre aux habitants des opportunités nouvelles de créer de jeunes entreprises et de se développer. Il est essentiel pendant cette période de COVID et il le sera encore après.

Les statistiques actuelles de l’Autorité zambienne des technologies de l’information et de la communication montrent que seulement 56 % des Zambiens disposent d’un service Internet, et que moins de 1 % d’entre eux se connectent par ordinateur. La plupart des gens accèdent à Internet via des smartphones, la majorité d’entre eux utilisant des téléphones mobiles basiques.

En lançant le premier chapitre de l’Internet Society, les membres feront pression pour un meilleur accès à l’Internet dans tout le pays.

Plusieurs problèmes contribuent cependant au nombre relativement faible d’utilisateurs d’Internet.

De nombreux Zambiens vivant dans les zones rurales n’ont qu’un accès limité au service Internet, voire aucun, et les écoles des zones rurales et périurbaines sont souvent dépourvues d’accès Internet et de centres de TIC.

Le faible taux de pénétration d’Internet dans le pays s’explique en partie par le coût des services Internet. Celui des données est élevé, surtout pour les habitants des zones rurales. Ce chapitre se concentrera sur la sensibilisation aux nombreux avantages de l’Internet.

La Zambie est également confrontée à un certain nombre d’autres défis liés à l’Internet. Il existe de nombreuses idées fausses. Par exemple, beaucoup de gens considèrent que les réseaux sociaux constituent Internet. Les organismes chargés de l’application de la loi en Zambie critiquant les réseaux sociaux et menaçant de prendre des mesures de répression, de nombreuses personnes évitent d’utiliser Internet.

En outre, le plan Vision 2030 du gouvernement zambien prévoit que le pays devienne une nation « prospère à revenu moyen » d’ici là, mais le manque d’Internet crée un décalage entre cet objectif et la réalité. Pour que la vision devienne réalité et que la Zambie prospère, il faut davantage d’accès à l’Internet.

Un plus grand nombre d’utilisateurs de l’Internet et de meilleurs services Internet en Zambie permettront d’offrir une éducation abordable, un accès facile aux services de santé et d’achat, une augmentation de la productivité et un développement technologique. Si la Zambie adopte l’Internet, son avenir promet d’être brillant.

Notre chapitre croit en l’accès à Internet et en la manière dont il nous permet de façonner un avenir prospère pour tous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous contacter à l’adresse isoczm@gmail.com.


Image de Joshua Dixon via Unsplash

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde